Nous contacter : 02 55 99 56 35 contact@mymemorio.com

Pierre tombale d'occasion à Grenoble

Astuce : Recherchez au plus près du lieu des funérailles pour économiser en transport.
Rechercher par :

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Comment trouver sa pierre tombale d’occasion à Grenoble ?

On a cherché, recherché et rerecherché… Mais non la ville de Grenoble n’est toujours pas engagée à revendre les monuments funéraires en reprises ou fin de concessions.

Bon, ce n’est quand même pas la seule, ses voisines ne le sont pas non plus ! On peut dire que dans le sud de la France, c’est assez rare de pouvoir acheter un monument d’occasion.

N’ayez pas de crainte, on sait comment vous aider ! Un petit coup de fil aux services des cimetières de votre collectivité afin d’émettre l’idée de revendre les pierres tombales qui arrivent en possession de la mairie et le tour est joué !
Vous pouvez, autrement, en parler autour de vous et émettre tous ensemble l’idée à la mairie, en mettant en avant la démarche environnementale ainsi que la démarche sociale que le projet pourrait apporter. Aux vues du penchant écologique de la mairie, elle devrait plutôt accepter !

En attendant, il va falloir faire un peu de route pour avoir sa pierre tombale d’occasion !


Les particularités funéraires à Grenoble ?

Lieux de mémoire et de recueillement, les deux cimetières de Grenoble sont de véritables petits coins de verdure. C’est une ville riche en biodiversité, dans le cadre du protocole Propage mis en place à l’aide de deux partenaires, les cimetières sont suivis régulièrement afin d’évaluer la diversité et la densité de papillons. Le but ? Que les cimetières accueillent de nombreuses espèces végétales et animales. Un vrai petit jardin !

Outre les cimetières de Grenoble, des fouilles archéologiques de l’esplanade de la Porte de France ont récemment eu lieu. Préalablement réalisées avant l’aménagement de la place, les archéologues ont fait la découverte d’un bâtiment religieux datant probablement du XVI ème siècle. Plusieurs sépultures ont aussi été découvertes où l’une d’elles avait un squelette complet, selon les spécialistes, les os appartenaient à un jeune de 16-17 ans qui a été retrouvé allongé sur le dos et la tête à l’Est.

Point porte-monnaie…
Pour les prix en moyenne appliqués dans le département, vous trouverez votre monument funéraire neuf pour une fourchette allant de 1000€ à 9000€.


Un peu de culture à Grenoble ?

Point d’honneur au Cimetière Saint-Roch, plus ancien cimetière municipal de Grenoble étendu sur une superficie de treize hectares avec environ 25000 tombes. Héritage historique faisant partie des plus grands sites patrimoniaux de la ville, déployé au cœur de la ville il est pourtant peu visité par les habitants. Mélange de minéral et végétal où règne une ambiance apaisante au sein de la ville. Visiter le cimetière est possible, des personnalités connues ou méconnues ont écrit l’histoire de ce cimetière et tout particulièrement de la ville. Nombreux poèmes, messages d’amours, titres honorifiques, qualités et mérites personnels sont présents dans le cimetière.

Avant sa construction, de nombreux cimetières étaient ouverts à Grenoble, les monuments funéraires étaient modestes et généralement en bois. Ils faisaient partis des lieux où les riverains traversaient et où les enfants jouaient. Malheureusement, la Révolution a contraint tous les cimetières a fermer pour raisons d’hygiène. Alors intégré en 1810, le Cimetière Saint-Roch accueillait de nombreuses tombes appartenant à des personnes connues. Certaines sépultures marquaient et marquent encore aujourd’hui les esprits de chacun.

Grenoble était alors une ville qui détenait énormément de personnes de hautes classes sociales, on peut reconnaître leur tombe puisque leurs monuments sont imposants et originaux. C’est alors, qu’en 2005, 825 tombes ont été classées remarquables par leur coté architectural historique.


Infos atypiques à Grenoble ?

Le recueillement se fait habituellement dans la paix et le silence, malheureusement cela n’a pas été le cas pour deux frères venus se recueillir devant le caveau familial… Pour cause de règlement de compte, un des frères a reçu une balle et est donc décédé sur le coup ! Le second frère n’a pas été touché physiquement, mais quelle tristesse de venir se recueillir et de finalement rejoindre nos proches défunts… Pensée à la famille et au frère qui a vécu l’entièreté de la scène.