Nous contacter : 02 55 99 56 35 contact@mymemorio.com

Pierre tombale d'occasion à Nantes

Astuce : Recherchez au plus près du lieu des funérailles pour économiser en transport.
Rechercher par :

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Comment trouver sa pierre tombale d’occasion à Nantes ?

On ne va pas se le cacher, à Nantes, Memorio est un peu garant de la démarche. Nous nous appuyons sur des professionnels du funéraire (marbriers, pompes funèbres…), mais aussi sur les collectivités partantes pour démarrer l’aventure à nos côtés. Afin de dénicher votre monument, munissez-vous de votre smartphone ou de votre ordinateur, direction le site internet Memorio ! Vous aurez accès à notre catalogue, et qui sait ? Vous tomberez peut-être sur une petite pépite.
Le monument choisi, nous prenons contact avec vous, et définissons ensemble en quoi nous pouvons vous aider à rendre dignement hommage à l’un de vos proches.

Assez parlé de Memorio, il est aussi possible de prendre contact avec des cimetières près de chez vous. Ils pourraient sûrement vous aiguiller et peut-être même vous vendre un monument d’occasion, s’il y a eu des fins de concessions non renouvelées. En revanche, il faudra vous renseigner auprès des professionnels du funéraire pour effectuer la personnalisation ainsi que le remontage du monument puisque, ce dernier, pourra simplement être vendu par la collectivité.


Les particularités funéraires à Nantes 👀

La tendance est à la crémation dans le secteur de Nantes, avec plus de 50% de taux de crémation contre 39% au niveau national. Équipé de 2 crématoriums, l’un d’eux crée en 1988, est situé au Cimetière Parc, il apporte donc apaisement et sérénité aux familles endeuillées. La crémation est privilégiée à Nantes, environ plus de 2000 corps sont accueillis chaque année dans l’un des crématoriums.

Outre la crémation, la ville de Nantes détient une quinzaine de cimetières qui ont chacun leurs propres histoires et une part d’hôtes remarquables. Différente des villes voisines tels que Rennes ou bien Angers, la ville de Nantes compte 3 cimetières métropolitains qui peuvent accueillir les défunts des communes voisines. Nantes aussi a le droit à son Père Lachaise, le cimetière Miséricorde est l’un des plus grands de la ville suivit de la Bouteillerie.

Plusieurs richesses patrimoniales sont présentes sur le territoire Nantais, parmi elles, la Chauvière, lieu où les victimes civiles des bombardements de 1943 sont inhumées. Fleurs, plantations, le cimetière de la Bouteillerie est un véritable lieu de promenade qui vit une véritable renaissance passant par les guerres à son voisin, le jardin des Plantes.

Point porte-monnaie…
Pour les prix en moyenne appliqués dans le département, vous trouverez votre monument neuf pour une fourchette allant de 1800€ à 8000€.


Un peu de culture à Nantes

Point d’honneur au cimetière surnommé le Père-Lachaise nantais, lieu de mémoire emblématique de Nantes. Ouvert en 1793, il abrite aussitôt les plus grandes célébrités de la ville. Mélange entre tombes d’inspiration romantique datant du 19 ème siècle et modernité, le cimetière détient plus de 16000 sépultures sur une surface de 9 hectares. Chacune d’entre elles a écrit l’histoire de la ville tant par les divers codes sociaux, les modes architecturales et funéraires, c’est un véritable musée. Connue pour son aspect de “ville”, l’allée principale est bordée d’arbres et de chapelles familiales aux allures néogothiques.
Plusieurs célébrités reposent au sein du cimetière, certaines ont même vu leur nom attribué à quelques places et rues nantaises par exemple Gabriel Guist-hau, anciennement homme politique et maire de Nantes, a un boulevard à son nom !

Après avoir retracé l’histoire du cimetière Miséricorde, faisons un petit tour à la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, véritable cathédrale catholique touchée par l’histoire de Nantes. Suite aux bombardements de Nantes, elle fut en quasi-totalité détruite. Suite à sa restauration, demeure désormais le tombeau de François II de Bretagne et de sa femme Marguerite de Foix. Chef-d’œuvre de la sculpture de la Renaissance française, c’est également un mémorial de la dynastie des Montfort marquant l’histoire de la Bretagne. Malheureusement fermée depuis l’incendie de l’été 2020, la cathédrale étant en rénovation ne peut accueillir du public cependant, une exposition permet de découvrir les travaux en cours au niveau du parvis.


Infos atypiques à Nantes

Décidément, chaque ville détient son lot de voleurs ! Jackpot pour un trentenaire qui a décidé de s’introduire dans une pompe funèbre dans la nuit tout en pensant se faire tout petit. Malheureusement pour lui le bruit fracassant de verre brisé à alerté les habitants, dès que la Bac est arrivée sur place, le voleur a essayé de prendre la fuite par la fenêtre pour éviter d’être pris en flagrant délit ! Immédiatement attrapé, avec des outils nécessaires pour pouvoir forcer portes et serrures dans son sac à dos, le trentenaire a expliqué vouloir une offre funéraire pour son oncle mais qu’il n’avait pas les moyens de la payer ! C’était au final un récidiviste qui était aussi l’auteur de cambriolages commis dans des cabinets médicaux.

Voler pour faute d’argent, c’est d’ailleurs commun à Nantes ! Si voler une plaque funéraire peut paraître commune en Loire-Atlantique, d’autres n’ont pas peur des alarmes de sécurité ! Après s’être rendu dans un musée, un groupe de voleurs s’est échappé avec le cœur reliquaire d’Anne de Bretagne. Et oui, faut avoir du courage ! Mais ce n’est pas tout, ils sont aussi partis avec un ensemble de monnaie d’or malgré le bruit sourd de l’alarme !