Nous contacter : 02 55 99 56 35 contact@mymemorio.com

La Monumentale #4 💜

Bienvenue dans la 4ème édition de La Monumentale !

Avant toute chose… Vous l’aurez remarqué, vous attendiez votre Monumentale depuis 2 mois mais elle ne vous ai pas parvenue ? C’était voulu et nous nous en excusons sincèrement.. Comment allez-vous depuis cette rentrée 2022 ?

Nous, ça va super, une rentrée bien chargée ! Nous sommes ravis de vous retrouver et de reprendre à vos côtés !

Aujourd’hui je vais mettre en avant l’une de nos cliente : Madame Lemozy, ainsi que l’un de nos partenaires Happy End et comme chaque mois, je vais vous partager des petites infos utiles & des rites funéraires atypiques ! 🤓

C’est parti pour la monumentale n°4 !

💜 L’info Memorio 

Quand nous avons lancé Memorio, c’était avant tout pour permettre aux familles de rendre hommage dignement à leurs proches, ainsi, notre plus belle satisfaction réside dans le retour de nos clients !

Mme N.LEMOZY nous fait part de son expérience avec nos services et on peut l’avouer, nous avons lâché notre petite larme… 🥲

Comment avez-vous connu Memorio ?
« Grâce à un article sur internet. »

Qu’est ce qui vous a poussé à effectuer une demande chez nous ?
« Un monument funéraire c’est trop cher, donc c’était l’occasion de pouvoir faire quelque chose sans investir trop d’argent. »

Quelles valeurs vous ont plu chez Memorio ?
« Les valeurs économiques et sociales. C’est formidable. »

Comment avez-vous trouvé les échanges avec l’équipe Memorio ?
« Très bien, très sympa, très ouvert. »

Quels conseils donneriez-vous pour améliorer les services et l’offre Memorio ?
« C’est vraiment très bien, je ne vois rien à redire. »

Quelle note donneriez-vous de 0 à 10 à Memorio ?
« 10 »

On remercie du fond du coeur notre client Nicole, “née l’année du Pastis” selon ses dires… 😉

🔦 Mise en lumière

Happy End

Le média qui réinvente la mort dans nos vies.

Happy End est né d’une envie : sortir la mort du silence et lui redonner sa juste place.

Actualités, guides, témoignages, annuaire de professionnels, podcasts et événements sont à votre disposition pour aborder sereinement votre chemin de deuil.

« Il faut briser le silence qui entoure le sujet de la mort et s’offrir le droit d’avoir un enterrement à son image ! »

Sarah Dumont
Fondatrice Happy End

🌍 Cultures funéraires du monde

Je sais pas vous, mais moi j’aime bien faire ma curieuse et je pense que cette info originale peut vous faire sourire ! Je vous assure, ça fait partie de mon travail de vous parler de choses inédites 👋🏼

Situé sur la petite île de Luzon au nord de l’archipel des Philippines, le village de Sagada cache au coeur de de sa vallée luxuriante, un trésor inestimable.

Ses 12 000 habitants s’évertuent à un rite funéraire deux fois millénaire : ils suspendent leurs morts dans des cercueils à plusieurs mètres du sol.

Ainsi, les âmes de ces derniers rejoignent plus rapidement le paradis tout en profitant du souffle du vent et de la chaleur du soleil. En découvrir plus

Pour les plus curieux d’entre-vous, je vous invite à poursuivre vers le Cimetière de Merry situé au nord de la Roumanie, le Pont du Paradis à Cancun au Mexique ou encore The Neptune Mémorial Reef au large des côtes de Miami. 📍

🔎 La recommandation monumentale

👉🏼 “Tout doit disparaitre”…

On pourrait presque croire que ce titre est fait pour nous quant on sait que chaque jours, nos monuments funéraires revalorisés conquièrent le coeur de nos clients !

Blague à part, je vous conseille vivement ce livre qui m’a particulièrement touché. On oublie vite que des personnes gravitent autour de la préservation du repos de nos défunts, à travers cette histoire, on découvre le quotidien de Toussaint dont le choix de vie l’a mené à prendre soins de nos lieux de recueils.

Un roman touchant plein d’humour et de mélancolie qui nous fait nous interroger sur les choses que nous souhaitons faire avant de mourir.

À 40 ans, Toussaint est le gardien d’un cimetière d’un village français plein de vie. Ses journées se ressemblent… Il déambule entre les tombes et discute de manière interminables avec les défunts… jusqu’au qu’un jour ou Toussaint se lie d’amitié avec Marguerite.

60 ans d’absence plus tard, Marguerite revient dans son village en quête d’un passé rempli de secrets qui vont bouleverser le quotidien de notre conservateur.

💡 L’info utile

­Un peu de juridique ? On ne vous l’apprend pas, la disparition de nos proches nous mène à nous occuper de démarches administratives longues et fastidieuses dont on se passerait bien… La LOI SUEUR a pourtant été faite dans le but de protéger nos démarches et de régir au mieux les hommages rendus. Je vous en dit plus…💡

Loi n°93-23 du 8 janvier 1993 relative à la législation funéraire dite « Loi Sueur », elle a mis fin au monopole des communes en matière d’organisation des obsèques et a élargi la notion de service public extérieur à de nouvelles prestations.

Le but ?
РValoriser la profession en am̩liorant le service rendu aux familles ;
РSimplifier les d̩marches ;
РStructurer les cimeti̬res en apportant de nouveaux outils et encadrer le devenir des restes pr̩sents dans les s̩pultures ;
РAccorder aux cendres un v̩ritable statut et encadrement de leur destination.

­C’est la fin de cette édition monumentale, merci de l’avoir lue, j’espère qu’elle vous aura plu !